RUTABAGA

Famille : Brassicacées

Nom latin : Brassica napus

Détesté, boudé depuis la 2ème guerre mondiale, en raison d’une surconsommation, le rutabaga est un légume racine en cours de réhabilitation, et non sans raison…

Originaire d’Europe du nord, le rutabaga apparaît dès la fin du Moyen-Age. Il est issu d’un croisement entre le chou et le navet frisé. On le surnomme chou-navet, chou de siam au Québec, chou suédois…

Selon les variétés, la peau du rutabaga est jaunâtre avec un collet vert ou rouge violacé et révèle une chair jaune après épluchage. Il existe aussi des variétés à chair blanche réservées à l’alimentation animale.

Les grands cuisiniers participent largement à son retour. Son goût très fin est délicieux, rappelant un peu la noisette. Sa texture fine et ferme est un régal.

On l’utilise comme un navet et ses fanes se cuisinent aussi.

Riche en fibres, en vitamines C et en potassium, c’est un légume d’hiver très intéressant.

Les fanes et les fleurs du rutabaga, également comestibles, constituent un met de choix dans la cuisine portugaise.

 

IDÉES RECETTES

Cru :
* râpé, en mélange avec des carottes, des radis, de la betterave…

Cuit :
* le rutabaga est un peu plus long à cuire que le navet mais se cuisine de la même façon : à la vapeur, à la poêle, au four… Il s’associe à merveille avec le porc, le canard, l’agneau, le bœuf, mais aussi avec le poisson et le citron confit…